La sylviculture et la construction constituent un secteur important

2020-04-24T13:34:54-03:00 avril 23rd, 2020|Categories: News|Commentaires fermés sur La sylviculture et la construction constituent un secteur important

A.L.P.A. Equipment Ltd., dont le siège social est à Balmoral, au Nouveau-Brunswick, est un fournisseur et fabricant d’équipement forestier et de construction. Cette entreprise locale attribue son succès dans ce secteur compétitif à son service à la clientèle et à sa volonté de s’adapter aux besoins de ses clients. Lancée en 1976, elle compte aujourd’hui plus de 100 employés et possède plusieurs bureaux au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Serge Landry, copropriétaire, parle de l’aide apportée à l’entreprise créée par son père pour qu’elle dépasse les attentes les plus folles de sa famille et de la clé de son succès.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce domaine? 

L’un des aspects les plus attirants du domaine est la passion que nous apportons à ce que nous faisons. Il s’agit toujours de viser de bons résultats à long terme. Nous avons vu l’entreprise grandir depuis le sous-sol, où nous avons commencé il y a 42 ans, jusqu’à l’effectif de 130 employés que nous avons aujourd’hui. Nous sommes très fiers de notre entreprise située au Nouveau-Brunswick qui est au service de tout l’est du Canada.

Ce qui me plaît le plus dans cette aventure, c’est le fait de recevoir des compliments des clients. Nous éprouvons un réel sentiment d’accomplissement en sachant que nous les avons aidés. Et honnêtement, je ne peux pas penser à quelque chose que nous n’aimons pas vraiment. Le jour où nous cesserons d’aimer ce que nous faisons, nous abandonnerons. Comme dans tout autre domaine, il y aura des bons et de mauvais jours, mais le fait d’aimer ce que vous faites aide à compenser.

Mon père a toujours dit qu’il ne s’était jamais lancé en affaires pour gagner de l’argent; c’était pour avoir la possibilité de créer un emploi.

Quels sont les défis que vous avez dû relever?

L’un des plus grands défis que nous avons dû relever remonte à 2006, lorsque plusieurs scieries et papeteries de la province ont fermé leurs portes. Beaucoup de grandes entreprises comme UPM ont quitté la province à cette époque à la recherche d’économies plus importantes, et ce n’est qu’en 2010 que les choses ont commencé à changer.

L’un des aspects les plus difficiles de l’exploitation d’une entreprise au Nouveau-Brunswick a été de trouver les bons employés. Ce n’est pas nécessairement un nouveau défi, mais c’est l’une des plus grandes préoccupations actuelles.

Qu’est-ce qui vous inspire dans votre travail?

En tant qu’entreprise familiale privée en concurrence avec de grandes sociétés, ce sont nos clients qui nous inspirent pour faire le meilleur travail possible. Nous fabriquons notre propre abatteuse sur mesure à Balmoral; peu d’entreprises en font autant dans l’est du Canada. Les gens nous répètent qu’ils ne peuvent pas croire que cet équipement est fabriqué ici même chez nous, mais c’est bel et bien le cas. Et nous en sommes très fiers.

Avez-vous des conseils à donner aux personnes qui souhaitent se lancer en affaires?

Quel que soit le type d’entreprise que vous envisagez de créer, vous devez avoir une vision claire ainsi qu’une passion pour ce que vous faites. Vous devez être prêt à travailler dur. Respectez vos clients et vos employés, et assurez-vous de pouvoir les soutenir.

Landrich – Abbateuse
Conçue et fabriquée au N.-B. par A.L.P.A. Equipment Ltd.

En tant qu’entrepreneur, que diriez-vous aux personnes qui vous demandent pourquoi vous avez choisi de vivre et d’exploiter une entreprise au Nouveau-Brunswick?

La vie au Nouveau-Brunswick est simple, le coût de la vie est faible, et nous sommes entourés par la nature. Nous employons des personnes habitant de petites localités qui sont très fières de ce qu’elles font.

Que pensez-vous de cette initiative visant à encourager les habitants du Nouveau-Brunswick à acheter des produits et des services fabriqués ici?

Je crois qu’il est parfois facile d’oublier que nous sommes capables de faire tout ce que nous voulons faire ici au Nouveau-Brunswick. Au lieu d’acheter sur Internet quelque chose qui pourrait provenir d’une grande ville ailleurs au Canada ou aux États-Unis, ou même à l’étranger, je pense qu’il est important de ne pas négliger ce que nous pourrions avoir à notre disposition dans notre propre cour. Le soutien aux entreprises locales devrait être prioritaire pour tous les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises.

Je pense que c’est quelque chose de très important. Les entreprises locales ont besoin d’un soutien local. Les entreprises internationales comme Amazon ne soutiennent pas les initiatives locales ou les équipes de hockey pour enfants comme le font les entreprises locales ou régionales.

Pour plus d’ information, visitez: ALPA