Eclair Lips – Propriétaire, Sylvie Roy nous raconte comment elle a réussi son entreprise au Nouveau-Brunswick!

2019-10-25T13:27:03-04:00 octobre 25th, 2019|Categories: News|0 Comments

Lorsque Sylvie Roy, fondatrice d’Eclair Lips, est débarquée au Nouveau-Brunswick de son Ontario natal en 2016, elle est arrivée à un tournant décisif. Après avoir établi son entreprise en tant qu’emploi secondaire en 2015, l’entrepreneure et ses baumes à lèvres entièrement naturels et faits maison ont connu un succès modeste grâce à sa boutique en ligne Etsy.

Ce qu’elle n’avait pas nécessairement prévu après son déménagement dans la région du Grand Moncton avec sa famille, c’était le chemin qui allait mener Eclair Lips de ses humbles débuts d’entreprise à domicile à la signature de son premier bail pour un espace industriel.

Sylvie Roy

« J’attribue une grande partie du succès de l’entreprise à l’appui que j’ai reçu du fait de vivre au Nouveau-Brunswick, dit Mme Roy. Entre l’échange de connaissances, le financement et l’aide qui m’ont été accordés et les ressources dont disposent les entrepreneurs, l’appui ici est bien supérieur à ce qui était offert en Ontario. »

Le manque d’espace disponible dans les foires artisanales du sud de l’Ontario a quelque peu limité la capacité de Mme Roy à faire croître le plein potentiel d’Eclair Lips. Au Nouveau-Brunswick, en plus de trouver de nombreuses occasions de présenter son produit aux consommateurs, elle a trouvé un public d’acheteurs prêts à tenter leur chance avec la jeune entreprise.

« D’après mon expérience, les consommateurs d’ici veulent acheter quelque chose de local ou fait à la main. Ils reconnaissent que le fait de garder leur argent dans la province n’aide pas seulement cette entreprise, mais aussi l’économie provinciale. Je n’ai pas toujours eu cette impression lorsque j’étais en Ontario. Ce qui m’a le plus touchée, c’était la façon dont tout le monde nous soutenait, nous et notre réussite. À notre arrivée au Nouveau-Brunswick, le revenu de l’entreprise était minime, et maintenant, c’est un travail à temps plein pour mon mari, Mario LeBlanc, et moi. »

Outre le désir de faire croître son entreprise, plusieurs autres facteurs ont motivé la décision de Mme Roy de déménager au Nouveau-Brunswick. Entre un emploi à temps plein, l’éducation de deux jeunes enfants et un trajet quotidien de deux heures et demie, elle admet qu’elle se sentait tiraillée de plusieurs côtés.

Toutefois, la raison la plus importante du déménagement de la famille au Nouveau-Brunswick était peut-être le bien-être de leurs enfants. En 2016, la fille du couple Roy-LeBlanc recevait un diagnostic d’autiste. Le fait que leur petite fille pourrait bénéficier des services préscolaires en matière d’autisme offerts par la province a été un facteur déterminant dans la décision de la famille de s’installer au Nouveau-Brunswick.

« Elle s’épanouit et va très bien », affirme Mme Roy, ajoutant que leur deuxième fille a récemment reçu le même diagnostic.

« Demeurer dans une province où ces services sont si accessibles signifie beaucoup. C’est d’autant plus gratifiant de pouvoir contribuer au développement économique de cette province, car le fait de vivre ici a eu un impact si positif sur notre famille », ajoute-t-elle.

La graine de ce qui allait devenir Eclair Lips a été semée alors que Mme Roy était une préadolescente qui achetait du baume à lèvres.

« J’ai toujours eu un faible pour le baume à lèvres, dit-elle. Ce n’était pas un cosmétique qui changeait votre apparence, mais qui incorporait simplement un tas de saveurs différentes, ce qui le rendait plus amusant que toute autre chose. Lorsque j’ai atteint la vingtaine, j’ai commencé à utiliser un baume à lèvres naturel, mais les saveurs que j’adorais à l’adolescence me manquaient. J’ai alors cherché des baumes à lèvres faits à partir d’ingrédients naturels, et j’ai décidé de me lancer dans la fabrication de mes propres baumes. »

Plaisantant sur le fait qu’il est tout aussi impossible de faire une petite quantité de muffins qu’une petite quantié de baume à lèvres, Mme Roy a commencé à partager ses créations avec ses amies, lesquels l’ont encouragée à poursuivre sa passion. Une formation en marketing de cosmétiques l’a aidée à concrétiser ses champs d’intérêt et ses passions dans ce qui était, selon elle, un plan d’affaires quelque peu improbable.

Ce qui est toutefois plus important, c’est qu’avec l’avènement de sa gamme de baumes à lèvres, Mme Roy s’est mise dans une position où elle pouvait aider à contrer les stéréotypes négatifs fréquemment véhiculés par les grandes entreprises de cosmétiques.

Eclair Lips - Unicorn Kisses

« À l’époque où je travaillais dans le marketing de cosmétiques, j’ai vraiment compris à quel point les femmes sont principalement ciblées par des messages malsains indiquant qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec leur apparence, dit Mme Roy. J’aime le fait d’être en mesure de faire de cette marque exactement ce que je veux qu’elle incarne. Je veux m’assurer que le produit envoie le bon message parce que ce que toute entreprise offre ne doit pas se limiter à l’achat du produit. »

Mme Roy est reconnaissante de la position actuelle d’Eclair Lips, mais elle insiste aussi pour donner quelque chose en retour à la collectivité qui a aidé à propulser son entreprise du sous-sol au grand jour. Elle s’est récemment engagée à titre de mentore en affaires dans le cadre du programme OASIS du New Brunswick Community College (NBCC), un programme de mentorat communautaire qui aide à former la prochaine génération d’entrepreneurs.

« J’ai été mentorée deux fois dans le programme OASIS et j’estime que c’est le bon moment pour devenir une mentore pour les autres. Si je peux communiquer un peu de sagesse ou de conseils à quelqu’un qui est dans la situation où j’étais il y a quelques années, tout cela en vaut la peine. D’un côté, c’est étrange de penser que les gens pourraient m’admirer, mais je crois aussi que des gens comme moi apportent beaucoup plus de valeur à ce genre de rôle que nous ne l’aurions cru », affirme l’entrepreneure.

En jetant un regard rétrospectif sur son parcours des quatre dernières années, Mme Roy nous dit qu’alors qu’elle avait espéré que son entreprise trouverait un jour ses ailes, se retrouver au bord du précipice de cette réalité est revigorant et cela n’est pas non plus venu sans une quantité de travail considérable. Et alors que l’avenir d’Eclair Lips semble plus prometteur que jamais, elle encourage les autres entrepreneurs à ne jamais abandonner leurs rêves.

« Si vous songez à démarrer une entreprise, le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est d’y aller à fond, dit-elle. Il n’y a pas de moment idéal, il suffit de croire en soi et de le faire. Et même si votre plan ou votre produit initial ne trouve pas d’emblée le filon d’or, cela ne veut pas dire que l’entrepreneuriat n’est pas pour vous. Parfois, le plus petit changement suffit. Rester motivé peut parfois être difficile, mais il y a beaucoup de leçons à tirer, tant dans les succès que dans les échecs que vous rencontrerez. »

Une gamme complète de produits Eclair Lips et les points de vente au détail au Nouveau‑Brunswick sont accessibles en ligne à l’adresse suivante www.eclairlips.com.

COMME ON LE VOIT DANS

Leave A Comment