La collectivité avant la concurrence – Four Rivers Brewing Co.

2020-04-09T13:55:19-03:00 mars 12th, 2020|Categories: News|0 Comments

Inspirée par les quatre rivières qui se jettent dans le port de Bathurst – Nepisiguit, Tetagouche, Little et Middle – Four Rivers Brewing Co. fait le bonheur des amateurs de microbrasseries et de bière du Nouveau-Brunswick depuis son ouverture au début de 2018.

Nous avons discuté avec le cofondateur René Legacy du succès du secteur des microbrasseries au Nouveau-Brunswick et des raisons pour lesquelles les clients reviennent.

Comment avez-vous commencé dans ce secteur?

Mon fils aîné Chris était à l’université à Halifax et il a remarqué à quel point les microbrasseries étaient devenues populaires pendant son séjour. À son retour à Bathurst, il a étudié la possibilité d’importer des produits de microbrasserie dans la région de Bathurst, et cela a fini par nous amener à discuter de la possibilité de fabriquer notre propre bière. Nous étions convaincus que ce projet recelait un grand potentiel.

Il semble que le paysage des microbrasseries au Nouveau-Brunswick a explosé au cours de la dernière décennie. À quoi attribuez-vous ce succès?

La saveur y est pour beaucoup. Les microbrasseries utilisent des produits naturels et frais pour fabriquer leur bière, et une fois que les gens y ont goûté, ils ont tendance à vouloir élargir leurs horizons. Je pense que c’est aussi l’expérience qu’offrent les microbrasseries; elles donnent aux gens la possibilité de goûter à quelque chose qu’ils n’auraient peut-être pas essayé s’ils n’étaient pas allés à la microbrasserie elle-même. Mais je pense que la principale raison du succès des microbrasseries est le désir des gens de soutenir les produits fabriqués localement.

Avec une telle croissance de l’industrie des microbrasseries dans la province, vous inquiétez-vous du fait qu’il y a une part importante de ce qui pourrait être perçu comme de la concurrence?

La relation entre les brasseurs de la province est très cordiale. Nous nous échangeons des informations et nous travaillons bien ensemble. C’est une expérience enrichissante. Mais je ne sais pas si l’un de nous considère les autres microbrasseries comme de la concurrence. Je pense que nous avons chacun notre créneau et, comme les gens sont plus enclins à essayer d’autres microbrasseries une fois qu’ils en ont essayé une, il y a de la place pour tout le monde.

Qu’est-ce qui vous plaît dans cette entreprise? Y a-t-il quelque chose que vous n’aimez pas?

La partie la plus évidente qui nous plaît dans le domaine est le sentiment de fierté locale. Il ne s’agit pas seulement de nous qui vendons de la bière, mais aussi des gens de la collectivité de Bathurst et du produit qui sert en quelque sorte d’ambassadeur pour la région. Cela a suscité un réel sentiment de fierté chez les habitants de Bathurst et chez ceux qui ne vivent peut-être plus ici. Les gens n’ont pas tardé à nous envoyer des messages pour nous dire à quel point ils aiment le produit.

Et honnêtement, je ne peux pas dire qu’il y a vraiment quelque chose que je n’aime pas dans ce domaine pour l’instant. Nous sommes encore en phase de lune de miel. Nous avons tous eu un peu de mal à apprendre, mais c’est passionnant.

Quel a été un défi que vous avez dû relever dans cette entreprise?

Chaque jour tend à être différent, mais l’un des plus grands défis jusqu’à présent est la façon dont tout semble prendre beaucoup de temps. C’est mouvementé, mais pas de façon négative.

Notre province étant de petite taille, je considère que le plus grand défi est la densité de population, surtout dans le Nord. Si Bathurst était une ville de 100 000 ou 150 000 habitants, cela pourrait faciliter la gestion de l’entreprise à certains égards. D’un point de vue logistique, nous devons faire plus pour acheminer notre produit dans le reste de la province, mais ce n’est pas du tout impossible.

Qu’est-ce qui vous inspire dans votre travail?

L’environnement créatif et jeune. C’est très amusant d’être là et aussi de faire partie de cet environnement parce que nous rencontrons régulièrement des gens qui s’intéressent à autre chose qu’à la bière. Ils viennent ici pour goûter à la nourriture de la région et voir qui nous sommes.

Pouvez-vous donner un exemple de la manière dont vous soutenez les achats locaux?

Dans la mesure du possible, nous achetons chez nous nos marchandises et certains des ingrédients que nous utilisons. Nous avons commencé à nous adresser davantage à nos exploitants agricoles pour les ingrédients de nos produits, et nous les soutenons également en leur donnant nos céréales pour les aider à nourrir leurs animaux.

Avez-vous des conseils à donner aux personnes qui souhaitent lancer une entreprise?

Planifiez et, surtout, respectez votre plan. La route sera semée d’embûches et, même s’il peut être tentant de s’écarter de son plan en se basant sur les conseils ou les opinions des autres, il faut en fin de compte rester fidèle à soi-même.

Que répondriez-vous aux gens qui vous demandent pourquoi vous avez choisi de vivre et d’exploiter une entreprise au Nouveau-Brunswick?

Honnêtement, je n’ai jamais cru aux préjugés négatifs qui entourent le Nouveau-Brunswick. Je pense que vous allez retirer de votre entreprise ce que vous y avez mis. J’ai toujours eu confiance dans ma ville natale et ma province et je crois que nous gagnons tous lorsque nous nous rallions à cette cause. Pratiquement tous les gens d’affaires prospères des Maritimes ont traversé des périodes difficiles, mais ils ont fini par s’en sortir. Rien n’est facile, mais vous en sortirez plus fort à la fin.

Que pensez-vous de cette initiative visant à encourager les Néo-Brunswickois à acheter des produits et services fabriqués au Nouveau-Brunswick?

Je pense que c’est formidable. Car, si j’ai un produit que je veux vendre au monde entier, comment puis-je y parvenir si je n’arrive pas à convaincre les gens de mon entourage de le soutenir? Je suis convaincu que les produits fabriqués au Nouveau-Brunswick peuvent être concurrentiels sur la scène mondiale.

Pour plus d’information, visitez: Four Rivers Brewing Co.

Leave A Comment