Recherche 2019-04-30T13:58:01+00:00

Recherche

Afin de valider nos propres conclusions sur l’importance de réorienter les habitudes d’achat inconscientes des Néo-Brunswickois, ne serait-ce que d’un pourcentage réduit, nous avons fait appel au savoir-faire de deux experts en économie et en recherche de notre région.

Grâce à l’aide de Pierre-Marcel Desjardins, économiste à l’Université de Moncton, nous avons mené une étude sur les répercussions économiques afin de déterminer dans quelle mesure une augmentation des achats de produits, de services et d’expériences du Nouveau-Brunswick aura un impact sur l’économie provinciale.

Corporate Research Associates – Présentation au Nouveau-Brunswick
Impact économique (PMD) – Présentation au Nouveau-Brunswick

L’étude a porté sur quatre facteurs :

À court terme, une augmentation des achats de biens, de services et d’expériences du Nouveau-Brunswick donnerait des résultats importants. En cinq ans, les ventes directes augmenteraient de plus de 2 milliards de dollars, et 9 000 emplois seraient créés !

De plus, nous avons retenu les services de Corporate Research Associates Inc. afin de mener une étude auprès de citoyens et d’entreprises du Nouveau-Brunswick. Le but était de cerner les perceptions à l’égard des produits, des services et des expériences du Nouveau-Brunswick tout en évaluant dans quelle mesure les Néo-Brunswickois comprennent des avantages possibles d’acheter local.

Selon CRA, de façon générale, l’endroit de fabrication d’un produit n’est actuellement pas un facteur décisif pour les citoyens et les entreprises du Nouveau-Brunswick lors d’un achat. L’étude démontre aussi que, bien qu’ils soient fiers des produits et des services du Nouveau-Brunswick et qu’ils les considèrent comme étant de qualité égale ou supérieure aux produits fabriqués à l’extérieur de la province, les Néo-Brunswickois sont plus ou moins conscients de ce que signifie « fait au Nouveau-Brunswick ».

La plupart des Néo-Brunswickois avec qui nous avons discuté semblent croire qu’une réorientation de 5 à 7 % des achats est un concept réalisable qui en vaut la peine, et ils sont prêts à relever le défi. Ils reconnaissent les avantages d’acheter des produits et des services locaux, comme la création d’emplois, la croissance économique et l’augmentation des revenus fiscaux pour venir en aide à divers services tels que la santé et l’éducation.